Les orangers de Dubrovnik

ImageImageImage

Deux couvents, deux cloîtres, l’un dominicain, l’autre franciscain, enserrent la vieille ville de Raguse/Dubrovnik. Deux merveilles d’art sacré, deux havres de paix à quelques pas des touristes bruyants et vulgaires. Et des orangers, des pamplemoussiers hors du temps.

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s