La capitale abandonnée

ImageOn a un peu de peine à croire en y arrivant, certes sous une pluie battante et par un froid piquant, que Cetinje (prononcer : Tsé-ti-nié) a été la capitale royale du Montenegro et est toujours le siège de la Présidence de la République et de quelques autres organismes officiels. La petite ville de 15.000 âmes à équidistance du bord de l’Adriatique et de la capitale actuelle Podgorica, a bien perdu de ses charmes de capitale d’opérette. À deux ou trois exceptions près, ce ne sont que maisons délabrées, demeures en ruines.

Encore occupée et entretenue, cette maison qui fut celle de la Légation de France de 1876 à 1918.

ImageLe Ministère de la Culture du Montenegro siège dans cette imposante bâtisse des années 30.ImageImageImageImageImageImageImageImage

L’ancienne Ambassade du Royaume-Uni, restaurée, abrite l’Ecole de Musique de Cetinje ImageImageImageImage

Un décor de la Veuve Joyeuse de Lehar ? L’entrée du modeste Palais royal de Nicolas Ier, prince souverain, puis roi du Montenegro de 1860 à 1918 (mort en exil en 1921 au Cap d’Antibes).Image

Le Palais de Danilo, siège actuel de la Présidence de la République du Montenegro.Image

 

Cetinje (Montenegro) – Avril/April 2014.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s