Vincent à Auvers

ImageAuvers-sur-Oise est vraiment resté la charmante bourgade tant aimée des peintres et des artistes qui fuyaient les embarras de Paris, distante d’une trentaine de kilomètres. Un beau festival de musique, et un parcours pédagogique bien construit autour des célébrités du lieu, Daubigny, le docteur Gachet et surtout, bien sûr, Vincent Van Gogh, qui y a vécu ses derniers mois dans une frénésie créatrice à nulle autre pareille (70 toiles entre son arrivée à Auvers en mai 1890 et son suicide le 29 juillet)ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageAu cimetière d’Auvers-sur-Oise, les deux frères sont enterrés côte à côte réunis par le même lierre. C’est la veuve de Theo, mort un an après Vincent, en 1891, qui a fait transférer sa dépouille en 1914, pour que les deux frères si unis dans la vie, le soient dans leur dernière demeure.ImagePresque à côté des tombes Van Gogh, un autre peintre illustre, Corneille, né à Liège en 1922, mort à Auvers en 2010.ImageImageImageImageImageAu premier étage de l’Auberge Ravoux, la chambre de 7 m2 que louait Vincent pour 3,50 francs de l’époque par mois, laissée en l’état.ImageImage

À conseiller aux mélomanes, un beau festival de musique, qui en est à sa 34e édition : http://www.festival-auvers.com

Auvers-sur-Oise (France) / Juin-June 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s