L’éclat des Siciliens : les golfes clairs

La forme triangulaire de la Sicile dessine une géographie côtière exceptionnelle : Palerme et la côte nord donnent sur la mer tyrrhénienne (https://fr.wikipedia.org/wiki/Mer_Tyrrhénienne), Taormine, Catane, Syracuse donnent, à l’est, sur la mer ionienne (https://fr.wikipedia.org/wiki/Mer_Ionienne), tandis que Sciacca et Agrigente s’étendent doucement au sud au bord de la Méditerranée et en face de Tunis et l’ancienne Carthage.

46

Des hauteurs de Taormina

48

16

La côte sud à Sciacca

38

Sur les remparts de Syracuse

21

Le bleu ionien.

Sicile/Sicily – Italie/Italy – Juillet/July 2008

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s