L’éclat des Siciliens : les golfes clairs

La forme triangulaire de la Sicile dessine une géographie côtière exceptionnelle : Palerme et la côte nord donnent sur la mer tyrrhénienne (https://fr.wikipedia.org/wiki/Mer_Tyrrhénienne), Taormine, Catane, Syracuse donnent, à l’est, sur la mer ionienne (https://fr.wikipedia.org/wiki/Mer_Ionienne), tandis que Sciacca et Agrigente s’étendent doucement au sud au bord de la Méditerranée et en face de Tunis et l’ancienne Carthage.

46

Des hauteurs de Taormina

48

16

La côte sud à Sciacca

38

Sur les remparts de Syracuse

21

Le bleu ionien.

Sicile/Sicily – Italie/Italy – Juillet/July 2008

L’éclat des Siciliens : l’île grecque

C’est une boutade vieille comme le tourisme : quelle est la plus belle île grecque de la Méditerranée ? La Sicile ! Les témoignages de la haute époque des architectes grecs de l’Antiquité pullulent sur l’île. Comme à Agrigente (https://fr.wikipedia.org/wiki/Agrigente)

20

Agrigente, la vallée des temples

12

9

1

14

13

2

11

10

Ou le très célèbre théâtre antique de Taormina, avec une vue imprenable sur la mer.

4721

Sicile/Sicily – Italie/Italy – Juillet/july 2008