Tallinn au printemps

Ce premier dimanche de mai, la capitale de l’Estonie est envahie de touristes, débarqués des bateaux de croisière géants qui ont accosté au port de la ville balte.

L’air est piquant, mais le soleil inonde la vieille ville. On est à quelques semaines des nuits blanches, et les soirées sont déjà longues.

Dans le parc de Kadriorg, la résidence d’été voulue et construite par Pierre le Grand pour sa seconde épouse, Catherine.

Le palais de la présidence de la République.

Sur cette tour médiévale de la ville haute le drapeau national est levé chaque matin à 7 h et baissé chaque soir à 23 h.

La cathédrale Alexandre Nevski

L’église Saint Nicolas

La petite maison rouge

 

La place de l’Hôtel de Ville

Un cinéma de l’ère soviétique

La nef de l’église Saint-Nicolas, transformée en musée

L’immense retable de l’autel principal, venant des ateliers de Lübeck

Sur les 33 mètres initiaux subsistent, uniques en Europe, 7m50 d’une exceptionnelle  Danse des morts

Atmosphère typique des nombreux cafés, petits restaurants de la vieille ville

Tallinn (Estonie) – Mai/May 2019

jeanpierrerousseaublog.com

Sur les traces de Stendhal

Seize ans après un premier court séjour, je suis revenu à Naples, sans avoir lu Rome, Naples et Florence de Stendhal – qui, selon certains, est loin d’être un guide inspiré (Stendhal et Naples)

Piazza Bellini et la statue du compositeur natif de CataneVia dei Tribunali

Magnifique Caravage dans l’église Pio Monte della Misericordia

La cathédrale Saint-Janvier (San Gennaro) où se trouve la fiole de sang qui se liquéfie deux fois par an.La façade de la cathédrale Saint Janvier

Dans la rue San Geronimo, les boutiques d’articles et de statuettes de crèche côtoient les échoppes de souvenirs de héros modernes…

Le couvent des Clarisses et ses colonnes et banquettes en majolique.mC’est à Naples qu’est née la pizza…

L’entrée dans le quartier historique de Spaccanapoli

Street art

Place du Plébiscite

Le Château Neuf

Napoli/Naples – Août/August 2018

jeanpierrerousseaublog.com

Le talon de la botte

Si l’Italie ressemble à une botte, la région du Salento en est le talon

Zona-Salento-Posizione

Et à la pointe orientale du talon se trouve une cité ancienne, Otrante, dont je n’ai connu le nom d’abord qu’en lisant le Fouché de Stefan Zweig. C’est Napoléon qui crée, en 1809, le duché d’Otrante, et fait duc d’Otrante son redoutable ministre de la Police.

IMG_7630

IMG_7629

IMG_7631

IMG_7632

IMG_7648

La cathédrale d’Otrante est le plus bel édifice religieux de la cité. Deux nefs superposées, une mosaïque miraculeusement bien conservée au sol, et les reliques des saints martyrs d’Otrante.

IMG_7642

IMG_7633

IMG_7644

IMG_7639

IMG_7641

IMG_7634

IMG_7668

IMG_7670

IMG_7667

IMG_7664

IMG_7665

IMG_7663

IMG_7655

IMG_7656

IMG_7652

IMG_7654

IMG_7661

IMG_7657

 

 

 

Revoir Poitiers (II)

0Yqg421%TQeZqR8HAclp6w

Je suis né à Niort, chef-lieu des Deux-Sèvres, mais c’est à Poitiers que j’ai vécu les vingt premières années de ma vie, école primaire, lycée, université (Les maisons de mon enfance)  Les hasards de la vie professionnelle, les détours de la vie tout court, ont fait que je suis peu souvent revenu dans une ville qui n’a guère changé, dans son coeur historique. Suite de la visite…

Plus ancien édifice connu, la Pierre-Levéedolmen édifié dans l’actuel quartier des Dunes.

9EP008taQ92I+ewqpLnMoA

A proximité, l’Hypogée des Dunes, un monument funéraire du VIIème siècle

fjv0F3CnRmmqk1CCNmMTPQ

Naguère au centre de l’avenue Jean-Jaurès qui « monte » vers le centre ville, l’un des plus anciens et des mieux conservés bâtiments de la première chrétienté, le Baptistère Saint-Jean

hJ8zOdvGRJmtOuqRAQM+Sw

malheureusement défiguré par la proximité d’un « Espace Pierre Mendes-France » édifié, dans les années 80, entre le Baptistère et la Cathédrale Saint-Pierre. Comment l’Etat, l’architecte des Bâtiments de France de l’époque, ont-ils pu laisser construire une telle incongruité ?

ZwYT3LYLTJWWKhfy4Pdtig

A 100 mètres, un autre chef-d’oeuvre de l’art roman de Poitiers, la très belle église Sainte-Radegonde, du nom de la sainte patronne de la ville, Radegonde (520-587), princesse thuringienne devenue reine des Francs en épousant Clotaire Ier, fils de Clovis.

tCgrOlAURs6JipZp2+2%LQ

8p9D3UFVTRyYthzwKU7%yQ

WIFNFxVgQpmYbNc4dhEhwQ

ZVSv89a+ReG%xuKVRh1goQ

C%8sI4e6RgOj6vBFvgbX5A

ERkxDDI2QCmQl77KgRyZ%ADans la crypte de l’église, se trouve le tombeau de Sainte Radegonde, fondatrice de l’abbaye Sainte-Croix de Poitiers

ZEDftndqSdCGLx3KZSNQQw

D7fps0IeTvuoyiJpQ1Uosw

jir0V3PbS%i6oxVmo3s1tQ

suYE7TynR3m88EuQ5Nz8uQ

TZGXTdmFT7yGh8xob7zEOA

WfZBACNWQJeHjwvx1TP1YQDans l’un des murs de Sainte-Radegonde, cette empreinte de pas, Le Pas de Dieuqui serait la trace de l’empreinte du pied du Christ, lorsque celui-ci apparut à Radegonde dans sa cellule…

IMG_6391

La Cathédrale Saint-Pierre de Poitiers est le plus grand édifice religieux de la cité.

IMG_6392

IMG_6394

IMG_6395

C’est dans cet nef immense que j’ai entendu mes premiers concerts d’orgue, donnés sur les grandes orgues François-Henri Clicquotjustement célèbres

IMG_6396

Derrière le maître autel, l’un des plus anciens et des plus beaux vitraux de France, la Crucifixion (XIIème siècle) et ses bleu et rouge somptueux.

IMG_6398

IMG_6403

IMG_6402

IMG_6404

Mais c’est un autre chef-d’oeuvre de l’art roman, universellement connu, qui a fait la notoriété de Poitiers, Notre-Dame-la-Grandequi contrairement à son appellation, est de proportions plutôt modestes – bien plus en tout cas que ses soeurs romanes Saint-Hilaire ou Sainte-Radegonde.

IMG_6419

IMG_6422IMG_6423

IMG_6425

IMG_6424

IMG_6426

IMG_6428

Regagnant l’Hôtel de ville par les rues commerçantes, on passe à l’arrière du Palais de Justice, ancien palais des comtes de Poitou, ducs d’Aquitaine

IMG_6430

IMG_6431

IMG_6434Dans les jardins du Palais de Justice, la statue de Jeanne d’Arc témoigne du passage à Poitiers, en 1429, de la Pucelle d’Orléans.

IMG_6435

A l’arrière de l’Hôtel de Ville, l’ Hôtel de Beaucé (1554) est un des beaux édifices Renaissance du chef-lieu de la Vienne.

Poitiers (France) / Juillet-July 2018

jeanpierrerousseaublog.com

 

 

 

 

Montpellier en mai

IMG_5506(Montpellier, place de la Comédie pavoisée le 8 mai 2018)

Les « ponts » nombreux de ce mois de mai sont l’occasion pour moi de jouer au touriste dans une ville, Montpellier, où je travaille régulièrement, mais que j’ai rarement le temps de parcourir.

Flâneries dans l’Ecusson et sur la Place royale du Peyrou.

IMG_5514Promenade du Peyrou

IMG_5518

IMG_5515

IMG_5519Le majestueux Château d’eau (1766)

IMG_5522L’aqueduc Saint-Clément (1753) et le quartier des Arceaux

IMG_5521

IMG_5525

IMG_5523

L’Arc de triomphe (1691)

IMG_5509

IMG_5512

IMG_5526

IMG_5517

IMG_5527

Le Palais de Justice

IMG_5508IMG_5513

La Cathédrale Saint-Pierre

IMG_5578

IMG_5579

IMG_5575

IMG_5576

IMG_5574Le Conservatoire de Montpellier, situé dans l’ancien Evéché, en attendant son installation dans de nouveaux locaux à l’horizon 2020.

IMG_5572

IMG_5583L’Ecole de Médecine

IMG_5584

IMG_5577Dans les rues de l’Ecusson

IMG_5569

IMG_5571

IMG_5591

IMG_5592

IMG_5605

img_5596.jpg

La Tour de la BabotteIMG_5594

IMG_5570L’Agora, cité internationale de la danse, autrefois Couvent des Ursulines.

IMG_5573Squares et placettes au calme dans le coeur de la ville.

IMG_5529

IMG_5589

IMG_5569

Eglises

IMG_5528

Sainte-Anne

IMG_5588Saint-Roch

IMG_5598Sur la place de la Comédie

IMG_5599Sur l’Esplanade

IMG_5604

IMG_5603Le Pavillon populaire

IMG_5602La salle Dominique Bagouet

IMG_5585

Montpellier (France) – May/Mai 2018

jeanpierrerousseaublog.com

 

 

 

 

 

 

 

Dresde, la Florence du Nord

 

Dresde, splendeurs baroques, ville martyre en 1945, célébrée notamment par Bernardo Bellotto (qui se faisait appeler Canaletto comme son oncle Giovanni Antonio Canal).

694357.R1_1

Pour remettre le visiteur en situation, on a pisté le parcours du peintre sur les rives de l’Elbe – ces toiles sont visibles dans le palais Zwinger, très précisément à la Gemäldegalerie Alte Meister.

IMG_3754`IMG_3758

IMG_3760(Vue sur le château de la Résidence et la cathédrale de la Sainte-Trinité)

 

 

IMG_3796

IMG_3769(Le pont – qui n’est pas des soupirs – reliant le château à la cathédrale)

IMG_4020

IMG_3765(Vue sur les terrasses de l’Elbe, et le dôme de la Frauenkirchedont la reconstruction fut achevée en 2005)

IMG_3770Jouxtant le château, une longue fresque datant de la fin du XIXème siècle, met en scène tous les souverains de Dresde depuis le Moyen-Age)

IMG_3778(La nef de la Frauenkirche)

IMG_3773

IMG_3779(Un ancien palais reconstruit – comme tout le centre historique de Dresde – transformé en hôtel)

IMG_3780(Le palais de Courlande-)

IMG_3796

IMG_3852(L’opéra, Semperoper)

IMG_3853(Le palais Zwinger, en restauration)

IMG_3856

IMG_3879

IMG_4014

IMG_3804(Un survivant de l’architecture communiste, la Philharmonie de Dresde)

IMG_3805…et la seule Trabant qu’on a vu circuler !

Dresde (Allemagne) – Décembre/Décembre 2017

jeanpierrerousseaublog.com

 

 

 

 

 

 

Été indien à Madrid 

J’avais un vague souvenir de Madrid ou j’étais venu une première fois en octobre 1999 a l’occasion d’un concert de l’Orchestre philharmonique de Liège, puis à nouveau en 2003 à l’issue d’une tournée espagnole de ce même orchestre.

Le hasard – ou plutôt l’incurie d’un Consulat qui m’a privé de la découverte d’Alger la blanche – m’a de nouveau amené dans la capitale espagnole, où une météo exceptionnellement douce, estivale, s’est mise de la partie pour offrir le visage le plus souriant de la cité royale.

IMG_2141Sur la Plaza Mayor, une pelouse a été installée pour le week-end !

IMG_2142

IMG_2157Le Palais Royal vaut la visite.

IMG_2149Une cérémonie officielle venait de s’achever ce jeudi matin.

IMG_2154

IMG_2147

IMG_2158

La Cathédrale de l’Almunedaface au Palais royal, est de construction récente en dépit de son aspect classique. Elle a été consacrée en 1993 par Jean Paul II.

IMG_2210Le Palais de Cybèle abrite depuis six ans la mairie de Madrid.

IMG_2188La Chambre des Députés

IMG_2189

IMG_2187IMG_2213L’immeuble Metropolis (1907) au carrefour de la Gran Via et de la Calle d’Alcala est l’oeuvre d’architectes français.

IMG_2212

IMG_2211IMG_2214

IMG_2215Le magnifique gratte-ciel Telefonica (1928)

IMG_2226

Plaza del CallaoIMG_2229

IMG_2243L’Académie royale d’Espagne

Des devantures à l’ancienne dans les rues commerçantes du centre…

IMG_2216IMG_2143IMG_2185

Madrid (Espagne/Spain) – Septembre/September 2017

jeanpierrerousseaublog.com