Brașov la ville couronnée

IMG_1826 4

Brașov est l’une des plus belles villes, et des plus chargées d’histoire, de la Roumanie.

Je n’en avais qu’un très vague souvenir de mon tout premier voyage dans ce pays (en 1973), je l’ai retrouvée, belle et majestueuse, très bien entretenue, avec un plan de circulation fluide, qui préserve un centre historique de première importance.

IMG_1664

L’ancienne Kronstadt conserve de beaux témoignages du début du XXème siècle.

IMG_1554

IMG_1560

IMG_1552

IMG_1553

IMG_1557

Dans la rue principale (de la République)

IMG_1817 6

IMG_1822 6

Autour de l’Eglise Noire, on aime le vieux quartier de Șchei.

IMG_1843IMG_1570De belles orgues dans l’Eglise Noire

IMG_1571

IMG_1821 5

IMG_1823 5

IMG_1827 4

IMG_1828 4

IMG_1830

IMG_1832 3

IMG_1831 3

IMG_1833 3

IMG_1835

IMG_1837 3La synagogue

IMG_1839

IMG_1842

Plusieurs bonnes adresses pour bien manger dans la ville. Une table d’excellence (réservation nécessaire), le Belvédère 

Brașov (Roumanie) – Août/August 2017

L’horreur Dracula

Ce doit être le château le plus visité de Roumanie, des cars entiers déversent leurs groupes de touristes dès l’ouverture, à l’intérieur c’est le métro à six heures du soir.  Bienvenue au Château de Bran.

IMG_1580

IMG_1581

IMG_1583

Dans le roman de Bram Stoker, le château de « Dracula » est placé dans une autre région de Transylvanie : le col de « Borgo«  (Bârgău), au-delà de Bistritz(Bistrița), et Bran n’y est jamais mentionné. Mais à Borgo (Bârgău-Tihuța), il n’y a aucun château, et Bran correspond assez à l’image que véhicule la mythologie de Dracula…  Vlad III l’Empaleur (Vlad Țepeș), le fils de Vlad Dracul, après avoir perdu son trône de Valachie, aurait reçu du voïvode Iancu de Hunedoara la tâche de défendre la frontière sud de la Transylvanie et ainsi, il « aurait pu faire halte au château  ». Mais aucun document historique ne corrobore la présence de Vlad Țepeș à Bran ,et de plus, le château n’était pas propriété de la Valachie pendant le règne de Vlad.

Tout ce qui attire les milliers de touristes, le mythe, le personnage de Dracula, repose donc sur une imposture. Qui agace beaucoup les actuels propriétaires du château, les héritiers de la famille royale roumaine. Mais pourquoi et comment renoncer à une telle manne ?

IMG_1609IMG_1610IMG_1615

IMG_1612

Pour ne pas trop frustrer le visiteur avide de Dracula, on a installé dans une petite pièce deux instruments de torture de l’époque de Vlad Tepes !

IMG_1611

L’intérieur des pièces qui se visitent est meublé simplement – chambres, cabinets, salons du roi Ferdinant et de la reine Marie, exactement comme celle-ci avait dessiné et installé son palais d’été à Balchik en Bulgarie (voir La Reine écolo)

IMG_1603

IMG_1606

IMG_1596

IMG_1585

IMG_1584

Chateau de Bran / Bran Castle (Roumanie) – Août/August 2017

 

Le monastère de Bistrița

A quelques kilomètres à l’ouest de Piatra Neamt, sur la route de Bicaz, on découvre un des monastères les plus authentiques de la région, celui de Bistrița La destination n’est pas la plus touristique, l’ensemble joue la carte de la simplicité. Et au milieu du cimetière adjacent, se niche l’une des rares églises en bois du circuit (la plupart de ces constructions se trouve dans l’extrême nord de la Roumanie, le Maramureș.

Bistrița (Roumanie) / Août-August 2017